Consentement

Un acte médical ne peut être pratiqué qu’avec le consentement libre et éclairé du patient.

Afin que le patient puisse participer pleinement aux choix qui le concernent, les médecins et le personnel soignant participent activement à l'information du malade.

Le patient peut toutefois demander à ne pas être informé sur son état de santé. S'il le souhaite, une personne de confiance peut l'accompagner et partager l'information le concernant.

Les mineurs ou majeurs sous tutelle peuvent recevoir eux-mêmes une information et participer à la prise de décision les concernant selon leur degré de maturité ou leurs facultés de discernement.