Historique

Les plus lointaines origines de l'hôpital de Mende remontent à l'an 998, époque où l'établissement pouvait accueillir jusqu'à 500 personnes. On l'appelait la Maison de l'Aumônerie et il était implanté dans le quartier d'Angiran.
Démoli, l'Hôpital est transféré au quartier d'Aigues Passes dans la maison de Jean de Sabran, médecin et ancien bienfaiteur de l'Hospice.En 1678, Monseigneur de Piencourt, évêque de Mende, fit raser les locaux défectueux et fit reconstruire l'Hôpital général de la ville de Mende.

Après la Révolution, le Préfet Camos et l'Évêque Mons font appel à une congrégation religieuse, les Sœurs Trinitaires de Valence pour remettre en état un hôpital devenu misérable.

Au début du XXème siècle, les progrès des sciences et de la médecine sont à l'origine d'une évolution de la pratique des soins. Une formation et une organisation du personnel soignant s'avèrent nécessaires et la fonction infirmière exercée par un personnel civil est envisagée.

Le 15 avril 1970, un hôpital neuf est inauguré, il compte des services d'urgences, de réanimation, de chirurgie, de médecine, de pédiatrie, de gynécologie obstétrique... et dispose d'un plateau technique performant doté d'équipements modernes.