Les Projets

Les projets du CH de Mende s'articulent autour des axes suivants :

  • un projet architectural conséquent,
  • le développement et la structuration des activités médicales,
  • l'enjeu technique de communication.

L'établissement a déjà mis en oeuvre un programme de restructuration global de son plateau technique et des services de soins. Cette rénovation des services de soins a permis d'offrir des prestations de confort améliorées, satisfaisantes pour les patients hospitalisés et de faciliter la dispensation de soins de qualité.
L'organisation de la prise des patients au sein des différentes unités sera également rendue plus performante. La création d'un service d'accueil et de traitement des urgences et d'un service de réanimation doublé d'une unité de soins intensifs en cardiologie permettra dans des délais rapides de sécuriser le secteur des urgences en favorisant une prise en charge au niveau requis pour chaque situation dans des locaux adaptés et avec des équipements sophistiqués.
Le bloc opératoire est totalement rénové avec une augmentation du nombre des salles et une adaptation aux normes de sécurité les plus récentes.
Ce projet devrait perdurer avec la mise en oeuvre d'un IRM fixe en 2016.

Le développement des activités médicales doit conduire, compte tenu du contexte lozérien (faible population, dispersion sur le département), à optimiser et coordonner les ressources existantes et à renforcer les échanges et les liens avec les centres hospitaliers régionaux universitaires pour garantir la permanence des soins et favoriser le développement d'activités nouvelles grâce aux interventions de praticiens confirmés.
La synergie avec les établissements du département sera renforcée :

  • en direction des hôpitaux locaux avec les unités médicales mobiles en soins palliatifs, gérontologie, douleur et hygiène hospitalière
  • en direction du centre de rééducation de Montrodat
  • en direction de la médecine de ville en vue de la poursuite d'un partenariat qu'il s'agisse de la prise en charge de l'urgence, de la formation médicale ou du suivi des patients hospitalisés avec la création d'une unité d'hospitalisation à domicile pour le suivi des grossesses et nouveaux nés sur le département.

Les technologies de communication modernes constituent un enrichissement particulier pour le département de la Lozère compte tenu de son isolement.
Le travail en réseau via visioconférence permet aujourd'hui les échanges entre praticiens du CH de Mende et praticiens de la région. Ce type d'échanges va se développer dans le cadre du réseau de télémédecine.
La téléradiologie, en place également sur le CH de Mende, permet aux patients de bénéficier d'une télé-expertise et d'un télédiagnostic efficace.
Ces éléments d'expertise médicale sont déterminants pour permettre la prise en charge des patients soit sur place, soit par transfert sur les CHU et assurer ainsi une sécurité maximale dans les soins apportés.